QHSE : Campagne de simulation et de sensibilisation

A l’initiative de la Direction QHSE, un programme de sensibilisation a été mis en œuvre dans la matinée du 03 Février 2016 au niveau de la Direction Générale. En collaboration avec la Protection Civile de Hassi Messaoud, les Agents d’Intervention HSE ont y participé pour montrer au personnel de la DG l’importance de savoir réagir dans certains cas d’incendie.

A travers ces exercices de simulation qui se sont déroulés en présence du Président Directeur Général M. ZEGHIB Abdelghani, la Direction QHSE vise à évaluer l’efficacité : – de la mise en application de la procédure de gestion des crises et des urgences – des dispositifs d’urgence – des modules communication HSE et intervention. Par ailleurs, les responsables du volet HSE se focalisent aussi sur l’évaluation de la performance de leur plan d’intervention ainsi que le niveau d’implication et de réactivité du personnel de la DG tout au long du processus de secourisme et de sauvetage également.

En fait, le scénario établi par le Département SST tourne autour d’une fuite de gaz dont la source est une bouteille de gaz butane utilisée au niveau du foyer du Siège. Le gaz se propage à cet effet sans qu’il soit détecté, et provoque, par la suite, tout un incendie. Résultat, deux victimes qui souffrent d’une asphyxie et de brulures légères. Un agent de la DG informe les Agents d’intervention HSE à l’aide du numéro « 2222 », où ils commencent immédiatement à mettre en œuvre leur plan d’intervention tout en suivant un enchainement d’étapes. Il s’agit de : déclencher l’alarme, mettre en place le balisage et la signalisation, évacuer les employés du Siège vers le Point de Rassemblement et procéder au sauvetage d’une des victimes en l’emmenant à l’hôpital en urgence. Mais la situation s’aggrave et devient immaitrisable, ce qui oblige les Agents d’Intervention HSE de passer au plan « B ». Ce dernier consiste à faire appel à la Protection Civile de HMD qui intervient pour secourir la deuxième victime et mettre fin à la polémique.

En marge d’une séance de sensibilisation organisée juste après la fin des exercices, les intervenants se sont déplacés au point de rassemblement pour éclaircir aux employés présents les constats et les lacunes à éviter à l’avenir. Ainsi, le programme s’est achevé par l’implication des présents dans une formation à chaud portant sur les différentes techniques d’extinction d’une bouteille de gaz butane enflammée.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *